RADIO(S)




Le 29 juillet 2021 dernier dans une note circulaire, le ministère de l’éducation primaire, secondaire, technique et de l’artisanat a rendu gratuit les cours de vacances sur toute l’étendue du territoire

Cette décision met en émoi le secteur éducatif privé et laïc du Togo « On ne peut pas demander à un enseignant dont le contrat a pris fin en mai de venir travailler le ventre vide(…) Ce n’est pas possible. », s’exclame Tetegnon AGBOVI le responsable de la fédération des syndicats des enseignants des secteurs prives et laïcs du Togo (FESYNEPL).

Ces cours de remise à niveau permettraient  aux élèves de se remettre dans le bain. « Les cours de vacances apportent beaucoup pour les élèves qui sont admis en classe supérieure par indulgence du conseil .Ces cours doivent en principe aider ces élèves à mieux intégrer les notions surtout dans les matières oû ils n’ont pas été très bon.. », remarque le secrétaire général de la fédération des enseignants du privé Tetegnon AGBOVI

Certains établissements se retrouvent entre le marteau et l’enclume avec cette décision. Ils font face à un dilemme. La fédération des syndicats des enseignants du privé et laïc se veut rassurant « les établissements privés qui ont commencé les cours de vacances et ceux qui ont l’intention de l’organiser nous leur demandons de stopper l’organisation de ces cours pour le moment et d’attendre la décision de la fédération et du syndicat des fondateurs... », renchérit Tetegnon AGBOVI

« Nous allons demander une audience au ministre pour pouvoir aplanir les divergences et pour que les sanctions puisses être évitées…  » Informe le secrétaire général de la FESYNEPL

Rappelons que les cours de vacances se tiennent généralement dans les mois d’Août à septembre …Il urge donc qu’une décision soit prise pour la sérénité du secteur éducatif privé et laïc.

 

Sedem Ekoué DJODJI  

Partager